RDC: le Général François Olenga prépare une correction sévère contre Morgan et sa bande

*Des affrontements entre FARDC et miliciens à Mambasa ont fait 14 morts

 » Les Forces Armées de la République démocratique du Congo (Fardc) lanceront bientôt une traque contre les miliciens de Paul  Sadala alias Morgan. Nous ne lésinerons pas sur les moyens pour mettre hors d’état de nuire cette bande de bandits armés « , a déclaré mardi le chef d’Etat major de la Force terrestre congolaise, le Général Olenga. Le Général Olenga réagissait aux affrontements de dimanche dernier entre les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les miliciens de Paul Sadala, alias Morgan, à Mambasa-centre, localité située à 168 kilomètres au Sud de Bunia, en Province Orientale.  » 

Les FARDC ont capturé treize miliciens et récupéré une importante cargaison d’armes et munitions « , a-t-il expliqué.  Au cours de ces affrontements de dimanche dernier, quatorze personnes ont été tuées et une trentaine autre blessée, a affirmé un membre de la Société civile de la Province Orientale. La Croix-Rouge de la République démocratique du Congo qui a également confirmé ce bilan a indiqué mardi que six militaires, quatre miliciens et quatre civils ont trouvé la mort au cours de ces combats.  »  Parmi les civils touchés lors de ces affrontements, on compte un père de famille et ses quatre enfants. Des blessés continuent de recevoir les soins dans les différentes structures sanitaires de Mambassa-centre « , a affirmé un membre de la Croix Rouge.

 Les miliciens de Morgan  ont occupé la cité de Mambasa dimanche matin. Ils provenaient du Nord-Kivu voisin et avaient été délogés dans l’après-midi par des militaires congolais appuyés par des casques bleus de la Monusco.

Les combats entre les miliciens et les militaires avaient poussé les habitants de la cité à prendre la route de la localité de Komanda. L’occupation de Mambasa est intervenue quarante-huit heures après l’arrivée en Ituri du chef d’Etat-major des forces terrestres de l’armée congolaise, le général François Olenga, qui avait promis de mettre la main sur le chef milicien Morgan. Des  sources de la Croix-Rouge affirment que des blessés continuent à recevoir des soins dans les différentes structures sanitaires de la place.

Les pillages

Selon des sources concordantes, confirmées par  les commerçants de Mambasa,  des miliciens et des jeunes gens de la cité ont pillé une centaine de boutiques de Mambasa. Selon des sources locales, la police interpelle les personnes soupçonnées d’avoir participé aux pillages.

Des sources proches de cette société civile indiquent de leur côté que deux maisons dont une appartenant à la zone de santé de Mambasa ont été complètement détruites par les obus des hommes de Morgan.

Malgré le retour au calme, les activités économiques restent paralysées et le retour de la population est timide. Les miliciens de Morgan et Kombi avaient occupé la cité de Mambasa dimanche matin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s