L’envie est le contraire du désir

existence !

De quoi avoir envie ? Le nom lui-même l’indique : toute envie veut être en vie. Tout comme tout désir est désir d’exister, on n’éprouve jamais d’envie qu’à l’endroit de la vie dont on est privé. L’envie consiste à croire l’autre vivant. A croire en l’autre la vie que l’on n’a pas en soi.

A l’heure de l’hypercapitalisme, qui nous fait imaginer bien plus que consommer, il est hautement rentable de me maintenir au bord du désir, c’est-à-dire dans l’état d’envie. Car un désir est toujours capable d’exiger et d’obtenir satisfaction, tandis que l’envie se contente du bord de la vie qui passe. La frustration devient le plaisir même. On finit par rêver d’une vie qui n’est que le rêve d’une vie. D’une vie qui consiste à regarder la vie à la télé. A croiser dans les autres toutes les choses que je n’ai pu acheter, tous les gestes que je n’ai…

View original post 167 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s