Selon l’ambassadeur britannique à Kinshasa, la Grande-Bretagne n’a jamais soutenu le M23

Neil WiganL’ambassadeur du Royaume uni en RDC, M. Neil Wigan a déclaré, au cours d’un échange avec une poignée des journalistes de la presse écrite, le mercredi 12 décembre 2012, que la Grande-Bretagne son pays n’appuie pas les mutins du M23, ni les différents groupes armés qui prennent corps à l’Est du pays qui déstabilisent le gouvernement en place. Cet entretien qui s’est déroulé dans sa résidence, sise sur l’avenue Roi Baudouin, dans la commune de la Gombe, avait pour thème  » Royaume-Uni en RDC : bilan et perspectives « .

Dans le même registre, cet échange a porté, en outre, sur deux sous-thèmes à savoir : la situation sécuritaire dans la sous-région des Grands Lacs et l’aide britannique au développement.

A en croire M. Neil Wigan, suite à l’insécurité qui prévaut à l’Est du pays, environ 120.000 personnes ont été déplacées, plus de 1000 prisonniers se sont évadés de leur lieu d’incarcération, plusieurs vies humaines perdues et la même situation a également aggravé une situation humanitaire déjà précaire. D’où, son pays considère que les preuves fournies par les experts des nations unies sont crédibles et convaincantes. Par ailleurs, le gouvernement britannique n’a pas déboursé 33 millions de dollars d’appui budgétaire au Rwanda comme prévu, a-t-il laissé entendre. Les  grandes sociétés multinationales, en général et celles de son pays, en particulier ne profitent pas de cette situation sécuritaire pour amasser de l’argent. Au cas contraire, la Grande-Bretagne est prête à les punir sévèrement, a déclaré l’ambassadeur du royaume uni en RDC. Dans la même logique, M. Neil Wigan a signalé que son pays continuera toujours à soutenir la République démocratique du Congo pour 230 millions de dollars par an pour l’aide au développement. En marge du développement, il sied de noter que l’Angleterre compte construire ou réhabiliter 1700 Km de routes.

Par ailleurs, actuellement, le M23 ayant cédé à la pression, a effectué un retrait de 6 Km de la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu. En fait, c’est un retrait partiel. D’où, en cas d’une nouvelle attaque du M23, la nécessité s’impose à aider le gouvernement congolais à avoir un soutien diplomatique ; à aider ensuite les forces loyalistes à faire face  aux agresseurs afin de les bouter hors du territoire national et aider également la Monusco à maintenir la paix, a poursuivi l’ambassadeur britannique à Kinshasa. Il a aussi rappelé que le gouvernement britannique s’est impliqué totalement et directement dans cette affaire. Dans ce sens que l’Angleterre a entrepris plusieurs démarches pour mettre fin à cette crise qui est devenue préoccupante, mais hélas ! Jusqu’à présent, ces différentes démarches n’ont pas donné des résultats attendus. Mais la Grande Bretagne continue à apporter son appui financier et matériel à l’Union européenne et contribue pour 60 millions de dollars US à la Monusco annuellement.

Pour clore son discours, M. Neil Wigan a signalé que son pays continuera à appuyer les secteurs essentiels de la vie tels que les services sociaux, l’éducation et l’humanitaire et en plus, mettra aussi l’accent sur l’amélioration du climat des affaires. En outre,  le Royaume Unis a pour ambition,  en la RDC, de franchir le cap de l’humanitaire pour passer à la phase de croissance économique par l’investissement massif des industriels britanniques  qui ont le grand désir d’apporter des capitaux frais au Congo. Mais ils attendent que le climat des affaires s’améliore et la réputation de la RDC réhabilitée.

Mike Diambi 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s