Politique de bon voisinage : les 61 Etats plus petits que le Rwanda vivant en harmonie avec leurs voisins

Les Tutsi du Rwanda se sont toujours considérés comme une minorité qu’il faut à tout prix protéger au point où une morsure de serpent, voire une piqûre de mouche tsé-tsé contre l’un d’eux déclenche toute une campagne touts azimuts pour mobiliser toute  la communauté internationale. En plus, le territoire du pays que leurs ancêtres avaient reçu de Dieu est, arguent-ils, si exigu et si pauvre qu’il y a lieu que le pays voisin qu’est la RDC, avec un espace territorial dix fois plus grand que le leur, les comprenne pour leur céder quelques millimètres de terre.

Richesses et territoire, voilà deux théories que les Rwandais tentent de faire accepter dans l’opinion internationale. Ils les crient si fort qu’ils ont trouvé écho auprès des avocats prêts à les défendre. C’est le cas de l’ancien président français, Nicolas Sarkozy qui, en janvier 2009, avait proposé une « nouvelle approche » pour apaiser la région des Grands lacs, évoquant un « partage des richesses » entre la RDC et le Rwanda, en suggérant l’exploitation commune des richesses minières de la RDC, « pays à la superficie immense et à l’organisation étrange des richesses frontalières » avec le Rwanda, « pays à la démographie dynamique et à la superficie petite ».

Avec ses 26 338 km² pour 10 270 000 habitants, le Rwanda de Paul Kagamé ne cesse de se faire passer pour le pays qui se sent à l’étroit dans ses frontières coloniales. D’où, depuis l’avènement du Front patriotique rwandais (FPR) aux affaires, ses ambitions expansionnistes et annexionnistes curieusement limitées au voisin congolais alors qu’il a aussi des frontières communes avec l’Ouganda (241 038 km²), la Tanzanie (945 090 km²) et le Burundi (27 834 km²). C’est vrai que le Kivu frontalier exerce un grand attrait en raison de sa superficie  globale de 124 553 km², soit 59 483 km² pour le Nord Kivu et 65 070 km² pour le Sud-Kivu, ainsi que de ses ressources naturelles (gaz méthane, tourbe, pétrole, cassitérite, coltan, chaux, végétaux, animaux etc.).

Pourtant, le Rwanda, relève Wikipédia,  » dispose de quelques ressources minérales, telles qu’étain, columbo-tantalite (minerai de niobium et tantale, souvent dit coltan), or, tungstène et béryl « , en plus des ressources animales, végétales et touristiques qui peuvent lui permettre de vivre indépendamment du Congo.

Les éditions  » Afriquespoir  » publie chaque année une plaquette intitulée  » Le monde dans ma poche « . Dans celle de 2011, on peut noter qu’avec ses 26 338 km², le Rwanda est plus grand que 61 autres Etats disséminés dans les cinq continents. La majorité de ces pays ont des frontières terrestres avec des Etats voisins, en plus des populations transfrontalières. Tous vivent en harmonie, les uns avec les autres. S’agissant de la RDC, pourquoi alors l’exception rwandaise?

L’acharnement du régime de Paul Kagame à insécuriser l’Est de la RDC sous le premier prétexte de la double menace représentée d’un côté par les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) et, de l’autre, par le prétendu mépris des communautés bantoues du Nord-Kivu et du Sud-Kivu à l’égard de la communauté tutsi congolaise et fondé sur le racisme, la xénophobie et la stigmatisation. Pour la bonne et simple raison que cette communauté est aussi en Ouganda, au Burundi et en Tanzanie où elle côtoie aussi les communautés hutu.

Des 2 825 000 recensés jusque-là, les Tutsi sont au nombre de 1 207 000 au Burundi pour une population globale de 8 988 000 habitants, de 1 044 000 au Rwanda pour une population globale de 10 270 000 d’habitants, de 297 000 en RDC pour une population globale de 65 000 000 d’habitants, de 213 000 en Tanzanie pour une population globale de 39 384 233 habitants et de       64 000 en Ouganda pour une population globale de 33 779 100 habitants.

A la lumière de tout ce qui précède, il ressort que Paul Kagamé avance de faux-fuyants pour parvenir à concrétiser ses ambitions expansionnistes et annexionnistes consistant à agrandir l’espace de son pays en RDC pour l’érection d’un nouvel Etat. Une entreprise très périlleuse. Aux Congolais de veiller toujours pour que cela n’arrive pas un jour.

 

Afrique :

1. Cap Vert : 4.033 km² pour 455.294 habitants

2. Comores : 2.171 km² pour 711.417 habitants

3. Djibouti : 23.200 km² pour 916.200 habitants

4. Gambie : 11.300 km² pour 1.764.600 habitants

5. Maurice : 1.865 km² pour 1.309.100 habitants

6. Mayotte : 374 km² pour 223.765 habitants

7. Réunion : 2.517 km² pour 787.854 habitants

8.  Sao Tomé : 1.001 km² pour 199.579 habitants

9.  Seychelles : 453 km² pour 100.900 habitants

10. Swaziland : 17.363 km pour 1.169.000 habitants

 

Amérique :

11.   Antigue et Barbudes : 440 km² pour 87.000 habitants

12.   Bahamas : 13.935 km² pour 325.500 habitants

13. Barbade : 430 km² pour 284.589 habitants

14. Belize : 22.963 km² pour 307.899 habitants

15. Bermudes : 57 km² pour 67.837 habitants

16. Dominique : 753 km² pour 72.660 habitants

17. Grenade : 344 km² pour 90.739 habitants

18.  Guadeloupe : 1.780 km² pour 435.739 habitants

19.  Jamaïque : 10.991 km² pour 2.825.928 habitants

20.  Martinique : 1.100 km² pour 422.277 habitants

21.  Porto Rico : 9.104 km² pour 3.977.663 habitants

22. St Kitts et Nevis : 261 km² pour 46.111 habitants

23. St Vincent Grenade : 389 km² pour 118.149 habitants

24.  Sainte Lucie : 620 km² pour 110.649 habitants

25. El Salvador : 21.041 km² pour 7.185.218 habitants

26. Trinité-Tobago : 5.128 km² pour 1.229.953 habitants

 

Asie :

27. Bahreïn : 680 km² pour 708.573 habitants

28. Brunei : 5.765 km² pour 388.190 habitants

29. Israël : 20.770 km² pour 6.426.679 habitants

30.  Koweït : 17.818 km² pour 2.691.158 habitants

31. Liban : 10.400 km² pour 4.241.356 habitants

32. Maldives : 298 km² pour 396.344 habitants

33. Palestine : 6.236 km² pour 4.018.332 habitants

34. Qatar : 11.000 km² pour 907.299 habitants

35. Singapour : 632 km² pour 4.657.542 habitants

36. Timor Oriental : 15.018 km² pour 1.084.971 habitants

 

Europe :

37. Andorre : 466 km² pour 83.900 habitants

38. Chypre : 9.521 km² pour 1.084.748 habitants

39.   Liechtenstein : 160 km² pour 37.761 habitants

40.   Luxembourg : 2.586 km² pour 491.775 habitants

41.   Malte : 310 km² pour 405.165 habitants

42.  Macédoine : 25.713 km² pour 2.066.718 habitants

43.  Monaco : 2 km² pour 32.965 habitants

44.  Monténégro : 14.026 km² pour 680.000 habitants

45.  Saint Marin : 62 km² pour 33.000 habitants

46.  Slovénie : 20.251 km² pour 2.032.000 habitants

47.  Vatican : 0,44 km² pour 830 habitants

 

Océanie :

48. Fidji : 18.270 km² pour 944.720 habitants

49. Guam : 549 km² pour 173.456 habitants

50.  Kiribati : 811 km² pour 11.980 habitants

51. Marshall : 181 km² pour 68.126 habitants

52.  Micronésie : 707 km² pour 107.154 habitants

53.   Nauru : 21 km² pour 14.019 habitants

54.  Nouvelle Calédonie : 18.575 km² pour 227.436 habitants

55.  Palau : 494 km² pour 20.879 habitants

56.  Polynésie française : 4.167 km² pour 287.032 habitants

57. Samoa : 2.860 km² pour 595.613 habitants

58. Tonga : 748 km² pour 120.898 habitants

59.  Tuvalu : 26 km² pour 12.373 habitants

60. Vanuatu : 14.763 km² pour 218.519 habitants

61.  Wallis et Futuna : 274 km2 pour 16.309 habitants

Kléber Kungu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s