Le conseiller Zhou Mangsheng : « la Chine veut renforcer sa coopération avec la RDC en matière de l’exploitation des ressources humaines et de l’éducation »

Au siège de la Mission Economique de l’ambassade de Chine en RDC a eu lieu le samedi 8 décembre 2012 la rencontre amicale entre les Congolais bénéficiaires d’un stage de formation ou d’un séminaire en Chine. Parmi les personnes présentes à cette rencontre figuraient des parlementaires, des cadres et fonctionnaires des ministères des Affaires étrangères, des Hydrocarbures, de l’Enseignement supérieur, universitaire et de la recherche scientifique, des journalistes et des opérateurs économiques. Ensemble, ils ont échangé avec le conseiller économique sur les expériences de leurs formations et séminaires en Chine et la valeur ajoutée de ces différentes formations et séminaires dans l’exercice de leurs professions. La partie congolaise a également proposé des suggestions pour améliorer à l’avenir ce genre de programme, fruit de la coopération sino congolaise. Cette rencontre était en fait une séance d’évaluation sur l’organisation et la promotion de la coopération en matière de développement des ressources humaines entre la Chine et la République démocratique du Congo.

Dans son discours prononcé pour la circonstance, le conseiller économique et commercial de l’ambassade de la République Populaire de  Chine en RDC, M. Zhou Mangsheng a d’emblée souligné que la coopération de développement des ressources humaines entre la Chine et la RDC date déjà de plusieurs années, et une intensification visible de cette coopération a été constatée depuis ces deux dernières années. « D’après nos statistiques, avec la collaboration étroite de  la partie chinoise, 159 fonctionnaires et techniciens congolais se sont déplacés en Chine pour participer aux différents séminaires et stages en 2011, et pour l’année 2012, ce chiffre est monté jusqu’à 166.

Tandis que pour les années 2009 et 2010, le nombre de participants s’élève respectivement à 60 et 65 il est évident qu’une forte augmentation a été enregistrée », a souligné le conseiller économique de l’ambassade de chine en RDC. Selon M. Zhou Mangsheng, ce résultat assez encourageant  dans l’ensemble de la coopération est surtout dû aux soutiens du ministère des Affaires étrangères, coopération internationale et Francophonie en général, et aux autres ministères techniques concernés en particulier. « Il y a lieu de souligner que l’organisation de la coopération en matière de développement des ressources humaines nécessite une coordination minutieuse, tout en respectant la procédure bien précise, et surtout on est souvent limité par le délai d’inscription qui semble très court pour nous et pour vous. Mais, malgré cela, nous avons pu quand même accomplir une satisfaction bilatérale. pour le programme prévu pour la RDC dès le début de chaque année », a expliqué le conseiller économique Zhou Mangsheng.

Les cinq nouvelles mesures

Le conseiller économique Zhou Mangsheng a informé que lors de la 5ème Conférence ministérielle du Forum sur la Coopération sino-africaine qui s’est tenue au mois de Juillet 2012 en Chine, le gouvernement chinois a annoncé les cinq nouvelles mesures visant à renforcer la coopération entre la Chine et l’Afrique au cours de  trois prochaines années. «  Ici, je voudrais attirer votre attention sur la 2ème mesure consacrée spécialement au renforcement de la coopération en matière de l’exploitation des ressources humaines et de l’éducation. Il y a été stipulé que dans les trois ans à venir, la Chine s’engage à mettre en œuvre le programme de talents à venir, la Chine s’engage à mettre en œuvre le programme « de talents africains » pour former 30.000 personnes dans différents secteurs, fourniture 18.000 bourses gouvernementales.

Par ailleurs, la Chine va envoyer 1500 médecins sur le continent africain et poursuivre les activités dans le cadre de l’action lumière pour donner des soins gratuits en faveur des Africains atteints de caractère. », a-t-il expliqué.  M. Zhou Mangsheng a enchainé en disant : « Nous allons travailler ensemble avec la partie congolaise, collecter vos besoins spécifiques ainsi que vos propositions sur les secteurs prioritaires afin que nous puissions orienter les sujets des séminaires et stages à l’avenir. L’objectif de notre rencontre de ce samedi est principalement d’écouter vos besoins, vos  suggestions vis-à-vis à la formation en question pour que ce genre de formation puisse mieux adapter à vos besoins et aussi, pour que notre prestation relative à l’organisation des formations en matière puissent s’améliorer davantage », a conclu le conseiller économique et commercial de l’ambassade de la République populaire de Chine en RDC.

Luc-Roger Mbala Bemba

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s