RDC : Le crash d’un avion à l’aérodrome de Ruenda à Butembo relance la problématique de la sécurité aérienne

Le crash aérien de mardi à Butembo, dans la Province du Nord-Kivu, relance  la problématique du transport aérien en République démocratique du Congo, a déclaré mardi M. Pierre Muamba Ngoyi, opérateur économique du secteur de Transport aérien. Selon lui, les autorités congolaises doivent prendre des mesures sévères allant jusqu’au retrait de licences de vol aux compagnies aériennes qui ne respectent pas de normes exigés par l’organisation Internationale de l’aviation Civile (OIA).   »  Il est anormal qu’en RDC on trouve encore aujourd’hui des vieux  » coucou « , c’est-à-dire  des vieux avions interdits de voler dans d’autres pays. Il ya encore aujourd’hui au Congo beaucoup de compagnies aériennes qui font voler des vieux avions, sans contrôle. Elles sacrifient ainsi la sécurité des passagers et de leurs biens sur l’autel des intérêts économiques « , a expliqué M. Pierre Muamba Ngoyi

Un avion de la compagnie Cetraca aviation service (CAS) est tombé mardi à 15 heures locales à l’aérodrome de Ruenda dans la ville de Butembo au Nord-Kivu. L’appareil, un LT 410 en provenance de Goma pour Butembo avec quinze passagers à bord et trois membres d’équipage a raté la piste d’atterrissage. Il précise que le mauvais temps est à la base de cet accident.

Selon le commandant de la Régie des voies aériennes (RVA), aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée.  » Le pilote a pu éviter la catastrophe en immobilisant l’appareil au bout de la piste. Ce qui a permis aux secouristes de sortir tous les passagers ainsi que les membres de l’équipage sains et saufs. La roue de devant ainsi que l’aile gauche de l’appareil sont endommagées. « , a conclu le commandant de la régie des Voies aériennes de la République démocratique du Congo.

Luc-Roger Mbala Bemba

 

Lubumbashi/Katanga : La recrudescence des cas de choléra déplorée

Jeudi 01 novembre 2012

Il est déploré, à Lubumbashi, capitale de la province du Katanga, la recrudescence du choléra, cette épidémie qui prend ici chez  nous en RD Congo des allures d’une véritable endémie, note l’ACP dans son édition n°2718 publié à Kinshasa ce 31 octobre 2012.

La même source indique que la recrudescence des cas de choléra dans cette ville est consécutive à l’arrivée des nouveaux malades en provenance de Kaluwe, localité situé dans le Haut-Katanga. Non sans préciser qu’il s’agit là du constat fait au cours d’une réunion à l’intention des bourgmestres et du médecin-inspecteur urbain, réunion présidée le week-end par M. Jean-Oscar Sanguza Mutanda, maire de la ville.

Au cours de cette réunion, rapporte source, faisait l’état des lieux de cette épidémie qu’est le choléra, le médecin-inspecteur urbain a signalé qu’à part 3 cas venus des marchés des communes urbaines, à savoir Kampemba et Kenya, 16 cas viennent de Kaluwe, dans la zone de santé de Kilela Balenda.

Toujours à en croire notre source, il a été décidé, au cours de cette réunion, la prise en charge des cas détectés, de saisir la chaîne de transmission et d’installer des centres de prise en charge dans les zones de santé de provenance. Occasion favorable par le maire de la ville d’inviter la population de Lubumbashi  à observer les règles d’hygiène (se laver les mains au savon avant de manger, se laver les mains au savon quand on revient des toilettes, ne pas consommer les produits alimentaires vendus à la sauvette…). Tout en interdisant la consommation de l’eau vendue en sachet, communément appelée  » mayi ya baridi « . Ce qui a fait dire aux analystes que le maire, au lieu d’interdire la  consommation de l’eau, aurait fait œuvre utile en interdisant sa vente.

Toutefois, les bourgmestres ont été invités à traduire en actes les décisions prises par le maire et qui ne visent que le bien-être et la santé des populations de Lubumbashi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s