Migration vers la TNT : la RDC pour la norme DVB-T2 ?

Alors que nous sommes à quelque deux ans de la fin de la télévision analogique pour celle  numérique, le flou règne toujours sur la norme pour laquelle la RDC doit adopter. A en croire un site spécialisé en TNT, http://fr.dtvstatus.net/#Afrique, la RDC aurait opté pour la norme européenne DVB-T2 depuis le 25 novembre 2010.

Ce qui signifie qu’il y a lieu de mettre en doute tous les discours tenus par ceux qui tiennent en main le dossier de la TNT en RDC. En effet, d’après ces personnes, c’est depuis 2008 que le train de la TNT congolaise est en marche, alors que la révélation de ce site donne la date du 25 novembre 2010, donc, deux ans plus tard. Question : où est la vérité?

Cette année, Chinois, Congolais, Japonais, Sud-Africains, Américains… ne cessent de défiler aux ministères ayant en charge le dossier TNT en RDC (Postes, télécommunications, nouvelles technologies de l’information et de la communication et Médias, chargé des Relations avec le Parlement et de l’Initiation à la Nouvelle citoyenneté) pour proposer leur norme.

Le 25 juillet dernier, le ministre des Postes, télécommunications, nouvelles technologies de l’information et de la communication, Tryphon Kin-Kiey Mulumba avait reçu dans son cabinet de travail une délégation d’investisseurs congolais et chinois.  Il s’est agi  de la société de télédistribution satellitaire BTN SPRL composée d’AUFS, BRT Africa et Guangxie.

Au menu de leur entretien, le passage de la télévision analogique à la télévision numérique terrestre en RDC. Les investisseurs congolais et chinois ont proposé leur projet initié depuis quatre ans et qui consistait en la mise en place d’un bouquet de trente-six chaînes dont six locales, trois chinoises et vingt-sept autres piquées sur le satellite.

Au terme de cet entretien, Kin-Kiey serait intéressé par l’offre des Chinois. A faire foi à cette information, nous pouvons conclure que la RDC est courtisée par les Chinois. Or, nos amis Chinois exploitent la norme DMB-T ou DTMB qui est 100% incompatible avec la norme DVB-T. Si le ministre congolais des PT-NTIC était tombé amoureux des charmes des Chinois, pourrait-on déduire qu’il n’est pas au courant de l’adoption de la norme DVB-T2 par son pays ?

Entre temps, le ministre des Médias, chargé des Relations avec le Parlement et de l’Initiation à la Nouvelle citoyenneté, Lambert Mende, paraît être charmé par les Européens. Vers fin mai de cette année, il avait reçu en audience deux diplomates européens, l’ambassadeur d’Italie à Kinshasa,  Pio Mariani et le chef de la délégation de l’Union européenne en RDC, Jean-Michel Dumond. Le passage de la RDC à la TNT était au centre des échanges entre le ministre Mende et les deux diplomates européens.

Le diplomate européen a montré à son interlocuteur l’importance et l’avantage d’opter pour la norme européenne, étant donné que les pays africains et la SADC (Communauté de développement des Etats de l’Afrique australe) avaient déjà jeté leur dévolu sur la DVB-T.

Mais lorsque, dans une interview publiée le 25 avril 2012 sur les colonnes du Forum des As, le directeur de cabinet de Lambert Mende a déclaré que l’évolution de la télévision numérique terrestre est positive en RDC, que le gouvernement congolais a pris des dispositions pour sensibiliser la population sur cette mutation en vue d’éviter des mécontentements et que des équipes sont déjà formées pour faire face à ce nouveau programme et aux équipements à utiliser, nous pensons qu’il y a un peu de mensonge.

 » La campagne de sensibilisation avait déjà commencé à l’époque avec le ministre Lambert Mende qui avait reçu en son temps les opérateurs du secteur qui sont d’office des partenaires du Gouvernement. C’était une manière de les impliquer dans cette démarche étant donné que ce sont eux qui exploitent en premier lieu le secteur « , a répondu Dieumerci Mutombo.

En quoi l’information fournie aux professionnels des médias peut-elle être considérée comme étant une campagne de sensibilisation ? Nous parions mille contre un que pour dix Kinois que l’on peut interroger sur la TNT moins d’un Kinois sera capable de connaître ce que c’est la TNT, quels sont ses avantages. Même dans les milieux des professionnels des médias, un flou opaque entoure encore le dossier TNT.

 » Les équipes sont déjà formées pour faire face à ce nouveau programme et aux équipements à utiliser. Téléconsult qui est l’expert conseil du Gouvernement en matière du programme télévisuel a déjà formé des techniciens capables de répondre aux exigences de la nouvelle technologie « , telle avait été la réponse du dircab de Lambert Mende à la question de savoir où on en était avec la formation du personnel pour faire face à ce nouveau mode technologique.

 

Deux ministres pour deux normes ((DTMB/DVB-T2) ?

A la lumière de ce qui précède, l’on découvre avec surprise que le langage des deux ministères qui gèrent le destin de la TNT en RDC met en vue deux normes : DTMB DVB-T. Pourquoi ?

Peut-on déduire que, le langage diplomatique aidant, les deux personnalités refusent de dévoiler à leurs interlocuteurs le choix que leur pays – la RDC – a déjà fait sur la norme ?

Et lorsqu’au cours d’un entretien avec M. Mawete, conseiller du gouvernement japonais, Kin-Kiey avait répondu que le projet japonais était le bienvenu, mais qu’il n’était pas le seul, dans la mesure où l’Europe proposait aussi sa technologie, peut-on croire qu’il voulait dire en termes voilés que la RDC avait déjà opté pour la norme européenne ? Le même Kin Kiey est aussi courtisé par le Japon avec son ISDBT.

Au mois de juin dernier, des investisseurs sud-africains de Digital Migrations Solutions for Africa ont présenté à Kin-Kiey une offre en matière de migration vers la télévision numérique terrestre. Ces Sud-Africains ont proposé des partenariats avec les gouvernements, les acteurs industriels et les entreprises engagés dans la migration vers la TNT à travers la norme DVB-T2 avec trois avantages. Premièrement, elle permet à tous les ménages de se brancher sur la TNT à des frais très bas. Deuxièmement, elle n’exige du Gouvernement aucune dépense d’investissement pour réussir la transition vers la TNT. Troisièmement, elle offre l’avantage de ce que la délégation sud-africaine a appelé dividende numérique. Le passage de la télévision analogique à la télévision numérique terrestre, permettra ainsi de libérer la bande des fréquences aujourd’hui encombrée par les chaînes de télévision émettant en système analogique.

 

Centre d’émission TNT de Binza : 30 millions d’euros à l’Etat congolais

Le ministre de la Communication de Côte d’Ivoire, Diakite Coty Souleïmane, qui a mis au profit sa participation au XIVe sommet de la Francophonie en visitant le Centre d’émission de Binza, a été informé par son homologue congolais, Lambert Mende, que c’est depuis deux ans que la RDC s’est lancée dans l’expérimentation de la migration vers le numérique. Et Angelo Parenti, le manager de la société qui en est le constructeur a ajouté qu’avec le centre d’émission de Binza,  la RDC n’a pas besoin d’attendre 2015 pour faire son basculement vers le numérique. La technique n’attend que les différents textes devant accompagner cette mutation technologique.

Et d’ajouter :  » à partir du mois de janvier 2013, il nous faut 18 mois pour être prêt. On a 53 stations seulement « .

Le centre d’émission de BINZA dont la visite a satisfait le Ministre de la Communication de Côte d’Ivoire notamment au vue des précautions prises en cas de panne électrique a coûté plus de 30 millions d’euro avec son école de formation et sa centrale électrique.

A en croire les informations livrées par Parenti et le ministère des Médias, le Centre de Binza est doté de 12 émetteurs TNT pour 72 chaînes de télévision achetés avant que la RDC n’opte pour la DVB-T2. Ce qui voudrait dire que ces émetteurs acquis en 2008 ne sont plus adaptés à la norme DVB-T2. Dans ce cas, que faire ? Faudra-t-il débourser d’autres fonds pour acquérir les émetteurs compatibles ?

 

Les normes : ATSC, DTMB, DVB-T/DVB-T2 et ISDB-T

On utilise dans le monde quatre systèmes concurrents pour la retransmission terrestre de programmes de télévision numériques : ATSC, DTMB, DVB-T/DVB-T2 et ISDB-T

Le système ISDB-T (Terrestrial Integrated Services Digital Broadcasting) de l’ARIB (Association of Radio Industries and Businesses) est devenu le standard japonais. SBTVD-T (Sistema Brasileiro de Televisão Digital Terrestre) est le système de télévision numérique terrestre au Brésil. SBTVD-T (ISDB-Tb) se base sur ISDB-T.

La Chine (avec Hongkong et Macau) a choisi DMB-T/H (Digital Multimedia Broadcasting-Terrestrial/Handheld) comme la norme de télévision numérique. Maintenant connu sous le nom DTMB (Digital Terrestrial Multimedia Broadcast).

Un système qui utilise une modulation 8-VSB (8 Level Vestigial Side Band) pour la transmission terrestre, standardisé sous la forme de l’ATSC, a été mis en place aux Etats-Unis.

Le projet DVB a été réalisé en Europe par L’EBU (European Broadcasting Union), l’ETSI (European Telecommunications Standards Institute) et le CENELEC (Comité européen de normalisation électrotechnique). On a recours aux standards DVB-T (Digital Video Broadcasting Terrestrial) pour la transmission terrestre.

Selon la carte du monde qui montre la vue d’ensemble des différents systèmes,  classée par continent, la RDC est classée parmi les pays qui se sont décidés pour DVB-T, la norme européenne.

C’est en juin 2015 qu’expire le délai accordé à tous les pays du monde par l’Union internationale des télécommunications (UIT) pour passer de la télévision analogique à la télévision numérique terrestre (TNT). D’ici à cette date, il reste quelques mois seulement. Peut-on être rassuré que, le moment venu, conformément aux discours des uns et des autres ayant en charge la gestion du dossier TNT en RDC, le basculement vers la TNT sera chose faite ? Il faudra attendre cette date pour croire à tout ce qui se dit sur la TNT.

Kléber Kungu

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s