Réglementer la prime des fonctionnaires

La bancarisation de la paie des fonctionnaires de l’Etat par le gouvernement a fait remonter à la surface bien de problèmes laissés pendants pendant des lustres et qui nécessitent aujourd’hui que le gouvernement s’y penche sérieusement. Parmi ces nombreux problèmes, celui des veuves qui ont perdu leurs époux fonctionnaires sans que l’Etat ne clôture leur dossier. Hier, elles percevaient les salaires de leurs défunts époux. Aujourd’hui, avec la bancarisation de la  paie, elles ne savent  plus à quel saint se vouer. Sans oublier la prime qui a toujours fait couler beaucoup d’encre et de salive vu sa disparité entre agents et surtout entre ministères. Certains ministères étant logés à bon enseigne tandis que d’autres tirent le diable par la queue.

Pour bien de fonctionnaires de l’Etat, cette bancarisation de la prime dont on parle de plus en plus qui mettra un terme au payement manuel actuel, doit être un moment de réflexion pour le gouvernement afin que les différences tant décriées observées dans le paiement des fonctionnaires de différents ministères soient corrigées. Ce qui permettra d’encourager les fonctionnaires des ministères défavorisés.

En outre, sur le plan administratif, il est observé depuis un certain temps une amélioration quasi continue de la prime alors que le salaire du fonctionnaire est resté en l’état. Or sur ce volet précis, les textes régissant la Fonction publique sont clairs. La prime qui est une rétribution provenant d’un bonus réalisé par les agents ne peut-être supérieure au tiers du salaire de l’agent. Dans la réalité, la situation est aujourd’hui autre. La prime dans certains ministères est 3 à 4 fois supérieure au salaire. Pourquoi ? Raison de plus pour le gouvernement de corriger cette anomalie qui pourrait avoir des conséquences funestes sur la pension de nombreux fonctionnaires et qui est tout simplement démobilisatrice. Car aujourd’hui beaucoup d’entre eux se focalisent ou encore  privilégiant la prime oubliant que demain, pour leur mise en retraite, les calculs se feront sur base du salaire.

Philippe Mbayi Wete

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s