Peter Blomeyer : « La RDC et le Rwanda doivent dialoguer pour trouver une solution politique à la crise dans l’Est du Congo »

La République fédérale d’Allemagne célèbre ce mercredi 3 octobre 2012 le 22ème anniversaire de la fête de l’Unité Allemagne. Cet évènement est célébré à travers toute l’Allemagne et aussi dans la communauté allemande de la diaspora.

A l’occasion de la fête de l’Unité allemande, l’ambassadeur d’Allemagne en République démocratique du Congo, M. Peter Blomeyer a accordé un déjeuner de presse le mardi dernier au cours duquel il a circonscrit le cadre de l’évènement en affirmant que la Fête nationale du 3 octobre marque la réunification de deux Allemagnes. «  L’Allemagne de l’Oust et l’Allemagne de l’Est se sont réunifiées, après plus de 30 ans de division ; pour le peuple allemand cette date est très importante et marque une joie parce qu’elle marque la fin de la séparation. L’Allemagne a retrouvé sa réunification et son intégrité. La monnaie Deutschemark était désormais introduite et consommée dans l’ex RDA. Le Deutschemark était échangé à 1 pour 1 Deutschemark en RDA », a déclaré l’ambassadeur Peter Blomeyer. Il a poursuivi en disant que le symbolique de cette date s’explique aussi par le fait que la réunification de deux Allemagnes a sonné le glas de la séparation de l’Europe en deux blocs avec la chute du mur de Berlin. « C’était donc la première fois que l’Allemagne a vécu en liberté et en parfaite harmonie avec ses voisins. Aujourd’hui, l’Europe s’est fortement agrandie au point où de 8 pays membres, l’on est passé à 27 membres de l’union européenne ».

 

Des inquiétudes face à la situation dans l’Est

Parlant de la situation dans l’Est de la République démocratique du Congo, l’ambassadeur d’Allemagne Fédérale a affirmé que l’Allemagne  observe avec beaucoup d’inquiétudes la situation dans l’Est de la RDC. « Nous avons obtenu des informations des sources onusiennes que la mutinerie du M23 est soutenue par le Rwanda. Nous estimons que l’existence de cette mutinerie est inacceptable. Et nous appelons les soldats mutins du M23 de cesser cette mutinerie et de revenir à la raison. Nous entendons également des histoires épouvantables sur le recrutement des enfants soldats par les hommes du M23, des viols des femmes et de graves violations des  droits humains. Cela nous inquiète beaucoup. Il y aussi plus de 2 millions de réfugiés qui ont fui des zones de guerre, soit 260 000 réfugiés à l’intérieur du pays et 60.000 à l’extérieur du pays. C’est vraiment un véritable drame humanitaire », a martelé l’ambassadeur d’Allemagne. L’ambassadeur Peter Blomeyer a appelé les mutins du M23 et ceux qui les soutiennent (les autorités rwandaises) et aussi aux autre forces négatives à renoncer à leur folie meurtrière et à retourner à une vie civilisée. « C’est un des préalables pour le développement de la région orientale de la RDC/ En outre nous encourageons le processus de négociations amorcées par l’Union Africaine (UA) et la SADC. Car nous croyons que le Congo et le Rwanda qui  ont  une frontière commune sont condamnés de vivre en parfaite harmonie. Par conséquent, ils doivent se mettre ensemble et discuter pour trouver une solution politique au problème qui touche l’Est de la RDC en particulier, la région des Grands Lacs en général. Car les Etats et les peuples ne peuvent pas changer de voisin », dixit l’ambassadeur Peter Blomeyer. Selon le diplomate allemand, la solution militaire n’est pas la bonne car elle ne va certainement pas permettre de résoudre les complexes problèmes à la base de crise actuelle dans l’Est de la RDC. «  Je crois qu’il est nécessaire que la RDC et le Rwanda poursuivent le dialogue pour restaurer la paix et la confiance mutuelle, gage de la paix et du développement de la région », a soutenu l’ambassadeur Peter Blomeyer.

 

Les défis

L’ambassadeur d’Allemagne a indiqué que la RDC doit réfléchir pour élaborer un plan de sortie de crise ; « Il faut que la RDC entre dans un cycle de dialogue, procède à l’identification des causes endogènes et exogènes à la base du conflit actuel. Enfin ; il faut  que les autorités congolaises s’investissent dans la restauration de l’autorité de l’Etat dans l’Est du pays pour mettre hors d’état de nuire toutes ces forces négatives qui sèment la terreur et la mort dans cette partie du continent africain. La restauration de l’autorité de l’Etat passe inéluctablement par la réforme de la sécurité et de l’armée ; en l’occurrence l’assainissement au sein  des services de sécurité et des Fardc », a-t-il expliqué.

L’ambassadeur d’Allemagne a conclu a réaffirmant la volonté du gouvernement fédéral allemand de soutenir la dynamique de paix et de dialogue dans la région des Grands Lacs. «  L’Allemagne entend accroître sa coopération avec la République démocratique du Congo dans divers domaines tels que l’eau et l’énergie, les micro finances et petites et moyennes entreprises,  l’environnement, l’agriculture, la culture… », a conclu l’ambassadeur d’Allemagne en RDC.

Luc-Roger Mbala Bemba       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s