M23 : RDC seule contre tous ?

Plusieurs Congolais qui aiment réellement leur pays ont sans doute été révoltés par la position du Conseil de paix de l’Ua face à la rébellion du M23. A l’issue d’une réunion tenue la semaine dernière à Addis-Abeba,  Cet organe de l’Union africaine  (UA) a demandé à la RDC  de faire appliquer l’accord conclu le 23 mars 2009 entre le gouvernement congolais et l’ex mouvement rebelle le Congrès national pour la défense du peuple (CNDP). C’est de cet accord dont se prévalent aujourd’hui les mutins du M23 pour justifier leur rébellion vis-à-vis de Kinshasa.

Si aujourd’hui l’Ua qui est sensée protéger ses Etats membres contre les velléités bellicistes de certains groupes armés qui veulent mettre l’Afrique a feu et à sang, se permet d’abdiquer devant ces hors-la-loi, nous ne pouvons que crier notre désarroi et notre honte face à ce comportement moins responsable de l’Ua. En  Somalie, l’Ua a mis en place une force africaine pour venir à bout des islamistes qui ont fait de ce pays un non Etat. Cette approche est en train de porter petit à petit des fruits avec l’élection récente d’un nouveau président de la République. Pour mettre hors d’état de nuire Joseph Koni et sa bande LRA, des forces de quelques pays dont la RCA, le Soudan, l’Ouganda et la RDC sont sur ses trousses pour les traquer.

Concernant le Mali,  l’Ua a autorisé la CEDEAO à envoyer des forces pour bouter dehors les rebelles  touaregs qui ont conquis la partie Nord de ce pays. Il ne reste plus que l’aval du Conseil de sécurité de l’ONU pour le lancement des opérations de sécurité de l’ONU pour le lancement des opérations militaires.

Pourquoi, à propos de la RDC, l’Ua doit-elle adopter la politique de deux poids deux mesures ? Car lorsque cette organisation continentale demande à la RDC de négocier avec le M23, c’est comme si elle donnait raison à ces bandits d’avoir pris les armes et occupé une partie du territoire congolais au motif que le gouvernement congolais n’aurait pas respecté ses engagements par rapport à l’accord du 23 mars 2009. C’est ici que nous déplorons l’apathie de certains délégués congolais dans des forums où il faut présenter des arguments costauds pour défendre valablement le pays. A Addis-Abeba il aurait fallu rappeler  à l’Ua que le fameux accord du 23 mars qui sert aujourd’hui de prétexte au M23 avait été  conclu avec le CNDP qui est devenu actuellement un parti politique, et pas n’importe quel parti politique parce qu’il a fait allégeance à Joseph Kabila, président de la RDC. C’est donc de la diversion de parler encore de cet accord qui appartient à l’histoire.

La position du Conseil de paix de l’Ua prouve à suffisance que dans cette guerre de l’Est la RDC est seule contre tous. Nous présageons que même le sommet sur la RDC qui se tient ce 27 septembre à New York en marge de l’Assemblée générale de l’Onu n’accouchera que d’une souris. Il semble que sur le front diplomatique le Rwanda, parrain et soutien principal du M23, a plusieurs longueurs d’avance sur la RDC. La RDC a beau crier et apporter des preuves du reste confirmées par des experts indépendants dépêchés par l’Onu, sa cause n’est pas défendue sincèrement par la communauté internationale.

Face à mépris, les Congolais doivent d’ores et déjà changer le fusil d’épaule. Les grandes nations ne le sont devenues que grâce à leurs propres sacrifices. Dans ce 21ème siècle où  c’est la règle du plus fort et du plus rusé qui l’emporte, les Congolais doivent savoir se battre avec leurs propres forces et ne pas continuer à compter sur des amitiés douteuses.

Rombaut Ot.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s